mercredi 6 février 2013

quarantaine

Non je n'évoquerais pas mon âge puisque je n'ai pas la quarantaine mais la trente dizaine, oui ça existe j'ai trente quatorze ans et j'assume.

Je parlerais plutôt de la quarantaine imposée par mes enfants, p'tit truc en premier avec un réveil lundi matin en pleure et bouillant. Mon loulou n'a pas passé une bonne nuit et n'a pas osé venir nous réveiller. J'étais chagrinée de le voir en pleure parce qu'il n'était pas bien mais aussi par le fait qu'il n'ai pas franchi les quelques mètres qui séparent nos chambres pour venir nous dire qu'il n'allait pas bien. Après l'avoir scanné (j'adore ces nouveaux thermomètres) je lui ai administré sa petite pipette rose qu'il adore et mis un linge humide sur le front, je l'ai bercé et expliqué qu'il ne faut jamais rester triste dans son lit et pleurer seul quand on est malade, qu'une maman ou un papa (bon pour le papa j'ai pas insisté parce qu' il ne s'est jamais levé) étaient là (pas le choix je dois mettre au pluriel maintenant que j'ai rajouté le papa) pour s'occuper de lui.

Forcément la grippe ça fatigue, il aura passé la journée allongé à dormir, mon pauvre petit loulou. Le soir médecin qui confirme qu'il a la grippe et qui lui explique à nouveau qu'il ne faut jamais hésiter à réveiller ses parents lorsque ça ne va pas bien, bon là je crois qu'il a compris.

Je l'ai veillé la nuit en venant régulièrement. Piquée une crise de fou rire lorsqu'il a fallu lui redonner sa pipette rose parce qu'il frôlait les 40 et qu'il n'y avait pas moyen de le réveiller et qu'il délirait un peu et nous faisait des grimaces à mourir de rire.

Vers trois heures du matin une petite main a secoué mon épaule (plusieurs fois je précise, oui j'ai le sommeil lourd) je suis sortie de mon rêve et oh surprise il s'agissait de ma fille qui me disait qu'elle grelottait en ayant chaud et qu'elle avait mal à la gorge.  :-((

Je me suis levée, je l'ai aussi scannée (j'adore toujours) administrée des cachets ai fait un détour par la chambre de mon p'tit truc qui dormait toujours paisiblement.

Nous sommes mercredi, mes deux enfants sont malades l'une un peu plus que l'autre et moi je suis en quarantaine pour toute la semaine à la maison.L'homme quant à lui qui est exceptionnellement à la maison pour 10 jours entre deux missions reste un maximum de temps éloigné de nous pour ne pas attraper le virus et repartir sur les routes de France dès lundi.

Mes enfants m'ont promis que si la semaine prochaine j'étais malade, ils n'iraient pas à l'école pour s'occuper de moi, quelle belle solidarité non ?



4 commentaires:

Mélissa a dit…

t'es une super maman Chrystel, ils peuvent bien s'occuper de toi un peu.. ou es-ce plutôt pour ne pas aller à l'école?? Laissons leur le bénéfice du doute! lol!

:{Manon~Stéphane}: a dit…

J'espère que cette vilaine grippe va disparaitre très vite!! Je souhaite un bon rétablissement à tes deux amours...

Je t'embrasse

Manon

Nathalie L a dit…

Comment ça tu as le sommeil lourd? Mauvaise mère va! ;)
Bises à tous les quatre (j'ai failli écrire trois tant je suis surprise de trouver ton chéri à la maison)

Anonyme a dit…

Désolée que la grippe vous ait rattrapé vous aussi (ici, seulement Poupette l'a eu). Quelle saleté ! Enfin, j'espère que vous allez tous bien maintenant. Bisous :-D

Enregistrer un commentaire