jeudi 8 mars 2012

j'aime et j'aime pas



J'aime pas quand elle doit partir loin de moi
J'aime pas savoir qu'elle va passer sous la mer et sur la mer
J'aime pas qu'elle dorme chez des gens que je ne connais pas
J'aime pas quand c'est quelqu'un que je ne connais pas qui conduit
J'aime pas quand je dois passer une journée sans la serrer dans mes bras
J'aime pas devoir imaginer que je vais être privée de son odeur
J'aime pas ne plus pouvoir avoir mes petits regards complices

J'aime qu'elle soit heureuse d'y aller
J'aime qu'elle soit suffisamment forte pour se dépasser
J'aime qu'elle fasse ses petites listes pour ne rien oublier
J'aime qu'elle me rassure en me disant que nos journées seront rythmées par les sms que nous échangerons
J'aime qu'elle puisse vivre une aventure sans nous
J'aime qu'elle puisse partager cette aventure avec ses amies
J'aime qu'elle puisse désobéir et ne pas prendre les chaussures de marche conseillées
J'aime me dire qu'elle aura forcément mal aux pieds mais qu'ils resteront quand même dans ses Converses ou ses dernière bottes à la mode et qu'elle osera même me mentir et me dire qu'elle n'a pas eu mal du tout
J'aime qu'elle soit obligée de faire des efforts pour avaler une nourriture totalement différente avec un sourire qui ravira ses hôtes.

Elle va me manquer c'est certain, la semaine va être longue c'est encore plus certain et puis il faudra faire des câlins à un petit frère qui lui n'aime pas du tout être privé de sa grande soeur et qui je suis certaine va trouver aussi le temps très long. Ce sera une première pour lui, nous avons préparé la séparation, mais plus elle approche et plus il se colle à elle et plus on sent qu'il va avoir un peu de mal.

L'avantage de la situation c'est que je vais pouvoir bien travailler parce que la reprise n'est pas très productive j'avance comme un escargot.

6 commentaires:

Sanka a dit…

Je sens l'angoisse et le désir aussi de laisser Al. voler de ses propres ailes. C'est difficile, mais tellement utile pour se construire.
Bon pour le boulot, tu avances comme un escargot, mais rien ne sert de vouloir aller trop vite.
Biz
Sanka

Manon et Stéphane a dit…

Je comprend ton inquiètude, c'est normal tu es une maman! Mais ce beau voyage va la faire grandir...Courage Chrystel! Et pour ton travaille...lentement mais sûrement! C'est ma devise..
Bisou
Manon

Anonyme a dit…

J'aime pareil et je n'aime pas pareil.

Mais comme toi, je me fais violence pour la laisser partir, grandir, vivre ...

Pas facile le rôle de maman ;-)

Bisous à tous et un coucou particulier au petit frère qui aura ses parents rien que pour lui !

nathalie a dit…

J'aime tes mots.

Pauline Becquet/Malette ;) a dit…

Courage, je prendrais soin d'elle ne t'inquiete pas! ;) et puis pour les chaussures de marches je ne les ai pas prises non plus! :D Au contraire Fabien est pressé que je parte et la seule chose qu'il veut c'est un cadeau! Gros bisous a ce soir :)

Laure a dit…

Comme je te comprend... Mais tout se passera bien :-))
Bisous ✰✰✰ Laure ✰✰✰
http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

Enregistrer un commentaire